FAIRE LE LIT EST IMPORTANT POUR VOTRE SANTÉ ÉMOTIONNELLE

Faire son lit tous les matins améliore la vie

Il y a quelques années, c'était une habitude indispensable. De nos jours, rentrer à la maison pour trouver un lit en désordre n'est pas nécessairement synonyme de drame soudain.

C'est un choix fait par de nombreuses personnes qui, entre la couette pratique et le rythme de vie rapide, choisissent de fermer la porte de la chambre et de laisser le lit en désordre.

DE QUEL CÔTÉ APPARTENEZ-VOUS ? DE FAIRE LE LIT OU PAS.

Tu fais le lit

Selon la psychologue et coach Eva Hidalgo, de nombreuses personnes qui accomplissent cette tâche au quotidien se caractérisent par leur être :

*actif

* perfectionnistes

*organisé

Ils sont également habitués à fixer des objectifs et à valoriser le travail et l'effort.

Tu ne fais pas ton lit.

Vous ne maîtrisez peut-être pas bien votre temps. "Ne pas faire son lit est plus fréquent chez les personnes réactives, qui se laissent prendre par les tâches, plutôt que de les gérer. En outre, ils ont la procrastination. Tout cela peut avoir une influence négative sur leur estime de soi", conclut le psychologue.

Un choix personnel, a priori insignifiant, mais qui peut nous affecter tant physiquement que psychologiquement.

Selon McRaven :

"Faire son lit chaque matin, c'est réussir la première tâche de la journée. Ce simple geste vous donnera une petite raison d'être fier, et d'aborder la prochaine tâche de la journée, et la suivante.....

À la fin de la journée, cette première petite tâche se sera transformée en de nombreuses tâches accomplies. D'un autre côté, si votre journée a été horrible, au moins, lorsque vous vous couchez, vous la trouverez terminée avec la promesse que demain sera meilleur. Si vous voulez changer le monde, commencez par faire votre lit."

Santé émotionnelle

D'un point de vue psychologique, il est plus intéressant de savoir pourquoi faire le lit est bon pour votre santé mentale/émotionnelle.

Cette habitude, la plupart du temps inculquée dès l'enfance, ne servait pas seulement à garder la chambre rangée et votre mère heureuse, elle favorisait également la perception que nous avons de nous-mêmes.

Le fait d'étirer les draps chaque matin est une façon de nous faire comprendre que la phase de repos est terminée et qu'il est temps de passer à l'"activation".

À tel point que, dans le cas des personnes ayant une faible estime de soi, "il serait souhaitable d'acquérir ce type d'habitudes pour maintenir une certaine régulation de leur temps et de leur espace, éviter l'apathie et travailler la capacité à contrôler sa vie".

Et, bien que cela ne puisse être considéré comme une thérapie, c'est un bon exercice pour améliorer notre estime de soi", conclut Mme Hidalgo.

Commentaires (0)