Pourquoi rêvons-nous ?

Les rêves sont une partie irremplaçable de la richesse de l'être humain. Nous pouvons nous en souvenir ou non, ils peuvent être agréables ou terrifiants, mais la vérité est que nous rêvons tous, sans exception.

C'est pourquoi les rêves sont une constante dans les textes historiques, dans le cadre de la mythologie et de la religion. Mais les rêves sont-ils une partie insignifiante de notre existence ou dépassent-ils vraiment le stade de l'anecdote ?

COMBIEN RÊVONS-NOUS ?

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Cependant, nous ne rêvons que par phases de quelques minutes. Si nous calculons une moyenne, selon les recherches, on estime que, au cours de notre vie, nous rêvons pendant environ 6 années entières.

 Au cours de ce processus, le cerveau est activé, ce qui nécessite un flux sanguin deux fois plus important dans le cerveau qu'en période d'éveil. Une seule partie du cerveau cesse de fonctionner pendant le sommeil : le centre logique.

C'est pour cette raison que les rêves prennent souvent des nuances d'irréalité. En outre, le cerveau envoie des signaux à la moelle épinière afin que le système musculo-squelettique ne soit pas activé et que nous restions immobiles.

La seule chose que nous bougeons toujours en rêvant, ce sont nos yeux. Cela se produit pendant la phase dite REM (rapid eye movement).

QUELLE EST LA FONCTION DES RÊVES ?

Une fonction importante du cerveau pendant le sommeil est de rejeter et de sélectionner les souvenirs. C'est pourquoi, avant un examen, il est préférable de ne pas passer la nuit à étudier, mais de reposer l'esprit et de consolider la mémoire. Et cela n'est possible que si nous dormons suffisamment longtemps.

Lorsque nous rêvons, notre cerveau tente de résoudre les problèmes qui nous occupent pendant la journée. Par conséquent, le sommeil peut être la solution à un problème que nous sommes incapables de résoudre.

De même, un rêve peut être un reflet fidèle ou, dans la plupart des cas, symbolique de ce qui occupe notre esprit, de nos peurs et de nos désirs. Ainsi, les cauchemars évoquant des peurs sont courants, comme le manque de confiance en soi, qui peut se traduire, par exemple, par un rêve dans lequel la personne est nue dans un lieu public.

Mais parfois, c'est le rêve qui permet d'éliminer ces craintes. C'est le cas, du moins ce que soulignent certaines théories. En rêvant de ce qui nous fait peur dans un contexte différent, la peur s'atténue. Ce n'est pas toujours le cas, c'est vrai, mais cela peut servir d'échappatoire.

CE QUE DISAIT FREUD

Sigmund Freud est, sans aucun doute, l'un des personnages les plus importants qui ont étudié tout ce qui concerne le monde des rêves. Freud affirmait que la fonction des rêves était de satisfaire nos désirs. Cependant, ce n'est qu'une des nombreuses réponses à la question : pourquoi rêvons-nous ? Quelle est la fonction des rêves ?

En réalité, le monde des rêves reste un mystère. Ni les centaines de pages de L'interprétation des rêves de Freud, ni les nombreuses études qui ont été faites sur les rêves, n'ont pu répondre de manière fiable à toutes les questions qui se posent à leur sujet. 

Commentaires (0)